Accueil

Inspirations

Vidéos

Webradios

Photos

Artistes

Pause Musicale

Titres diffusés
ACTUALITÉS
Carnet de voyage : Stéphanie et Arnaud en Guinée-Conakry Tout quitter et partir vivre à l'étranger ? C'est l'histoire que Stéphanie vous raconte aujourd'hui !


Stéphanie, journaliste, a tout quitté pour vivre l'aventure du volontariat au bout du monde. 

« L’idée de faire un projet de volontariat sur une longue période me trottait dans la tête depuis de nombreuses années. J’avais envie de donner du temps à des personnes plus démunies et d’aller à la rencontre d’une autre culture. Cependant, je ne voulais pas le faire seule. Je ne suis pas de nature solitaire, j’ai besoin de partager mes voyages avec quelqu’un.»  Si Stéphanie s'est décidée, c'est parce que son mari était également tenté par l'expérience.. Tous les deux avaient la même envie d'aventure. « Nous pensions d’abord simplement voyager, puis l’idée du volontariat s’est confirmée en rendant visite à une amie qui était partie un an aux Philippines. À ce moment-là, nous nous sommes dit : « pas seulement voyager, s’insérer dans un pays pour une longue période et mettre à profit nos compétences ». Bien sûr, j’ai parfois remis en question ce projet. C’est difficile de tout quitter pour l’inconnu. Mais la vie est courte et nous voulions saisir l’opportunité d’une expérience forte, différente et fondatrice pour notre vie de jeunes mariés.» 

Dans ce genre de voyages, le soutien de l'entourage est très porteur. Stéphanie et Arnaud ont eu beaucoup de chance parce que leur entourage a très rapidement approuver le projet. « Dès que nous avons évoqué notre projet avec nos proches, tous ont réagi positivement. Nous avons également eu la chance d’avoir un retour enthousiaste de nos employeurs respectifs. Nous n’avions donc plus de raison de reculer ! »

La première étape de ce grand voyage a été de trouver une organisation pour encadrer le projet du couple. Comme l'explique Stéphanie, « Partir c’est bien, mais il faut s’y préparer. Nous nous sommes beaucoup informés et notre choix s’est finalement porté sur la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC). Il s’agit d’un organisme français qui propose le statut de VSI : volontaire de solidarité internationale (le même principe que les VIE, mais pour du volontariat). C’est une organisation sérieuse qui prépare les futurs volontaires en profondeur. Une fois notre candidature acceptée, nous avons dû suivre deux week-ends de formation et une session de 10 jours durant l’été. »

« Le plus dur, c'est l'éloignement »

Partir si loin, ce n'est pas une chose facile. Surtout pour Stéphanie qui est de nature casanière. Être loin de ses proches n'est pas facile au quotidien. Surtout qu'en Guinée, c'est une toute nouvelle vie qu'elle mène«Mon travail de journaliste me manque beaucoup aussi. Quand je suis arrivée en Guinée, j’ai apprendre un nouveau métier. Je suis gestionnaire-comptable pour l’enseignement (je coordonne la gestion d’une quinzaine d’écoles). J’ai mis plusieurs semaines à m’adapter. C’est difficile d’exercer un emploi pour lequel nous ne sommes pas compétents au départ. Cependant, étant optimiste, j’ai appris à apprécier ce travail. Mon rôle est de veiller à une bonne gestion des écoles, c’est un beau programme dans un pays où l’éducation est encore très faible.»


Face aux difficultés du quotidien, Stéphanie n'a jamais eu envie de renoncer.  « Une fois que je m’engage dans quelque chose, je vais jusqu’au bout. L’idée de renoncer ne m’a donc jamais traversé l’esprit. Après, cela ne veut pas dire que je n’ai jamais remis en question le choix de partir. Parfois, je me dis que je me suis tiré une balle dans le pied en quittant ma situation en Belgique. Je rentrerais bien pour retrouver mes proches, mon boulot qui me passionne et le confort. Mais ce jour viendra ! En attendant, je profite de cette année unique en Guinée et j’accomplis ce pour quoi je suis partie : apprendre à connaître en profondeur une autre culture, me rendre un maximum utile, même si ce n’est que par des petits gestes, passer beaucoup de temps en couple, avoir du temps pour moi et me débarrasser du superflu. Vivre l’instant présent. »

Quatre mois après son arrivée, Stéphanie se sent à la place. Sa meilleure surprise a été l'accueil des Guinéens. « La Guinée est un pays où le manque d’infrastructure est criant. Les routes étant mal entretenues, chaque long déplacement est une épreuve, une grande partie de la population vit sans eau courante, ni électricité. Et pourtant, malgré les difficultés que cela engendre, les Guinéens sont joyeux et hospitaliers. La phrase qu’ils répètent à l’étranger arrivant chez eux résume parfaitement leur sens de l’accueil : vous avez quitté chez vous, vous êtes arrivés chez vous ».

Le voyage pour se découvrir

Pour Stéphanie, pas de révélation, mais elle a constaté que certains traits de son caractère étaient plus fort qu'elle ne le pensait.  « Je suis perfectionniste : j’aime que le travail soit efficace et bien fait. J’ai tendance du coup à être un peu impatiente quand les choses n’avancent pas. Or ici, le temps n’est pas un problème. Partir 1h après l’heure prévue ? C’est normal. Passer dire bonjour à un ami d’un collègue alors que nous avons un rendez-vous prévu ailleurs ? C’est normal. J’apprends à ronger mon frein, même si ce n’est pas toujours simple ! C’est ça aussi découvrir une autre culture… remettre en question ses propres principes. » 


N’ayez pas peur, le temps presse pour réaliser ses rêves. Même si le processus pour les accomplir est parfois contraignant et décourageant, il faut oser aller jusqu’au bout. L’expérience ne sera que bénéfique. Et puis, le seul regret que vous pourriez avoir par rapport à vos rêves, est de ne pas les avoir tentés. 

Vous aimerez aussi : Actualités
ACTUALITÉS
Chérie FM : C’est l’automne… Qu’est-ce qu’on mange ?
C’est l’automne… Qu’est-ce qu’on mange ?
Chérie FM : Itinéraire des thermes pour une journée 100% détente
Itinéraire des thermes pour une journée 100% détente
Chérie FM : Zen… Restons zen : mais d’où ça vient ?
Zen… Restons zen : mais d’où ça vient ?
Chérie FM : 6 activités qu’on pique aux japonais pour une vie plus zen
6 activités qu’on pique aux japonais pour une vie plus zen
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie FM : Chérie FM vous offre votre vélo électrique !
Chérie FM vous offre votre vélo électrique !
Chérie FM : Extrait inédit du nouveau single de Mika
Extrait inédit du nouveau single de Mika
Chérie FM : Chérie FM - Chérir chaque instant
Chérie FM - Chérir chaque instant
Chérie FM : Chérie FM - Chérir chaque instant
Chérie FM - Chérir chaque instant
THESE DAYS

RUDIMENTAL


THESE DAYS

RADIOS