Accueil

Inspirations

Pause musicale

Concours

Vidéos

Photos

Webradios

Titres diffusés
Des maillots et des bikinis belges à base de filets de pêche… et c’est BEAU ! « La mode durable ne devrait pas être l’exception mais la norme »


De retour de Bangkok où elle a travaillé durant 2 ans dans le monde de la mode, Flore Carlier a rempli sa valise d’une envie : celle de lancer une marque avec des valeurs durables et éthiques. C’est que la fast fashion et la pollution des villes asiatiques lui ont fait hérisser les poils… A 27 ans, cette Belge veut faire partie de la solution. Elle a donc lancé sa marque : Kaly Ora

Fille du soleil et se souvenant de ses nombreuses vacances passées sur l’île grecque de Kalymnos, c’est tout naturellement que Flore s’est tournée vers des vêtements qui sentent bon le sable chaud. « Mon objectif était d’offrir de ‘beaux’ de maillots et bikinis, pour prouver que la slow fashion n’est pas indissociable de l’esthétique. » Le style de ces tenues de bain est aussi volontairement intemporel afin qu’elles traversent les âges sans prendre une ride. 

Juste et circulaire 
Au-delà de travailler avec une petite usine familiale rémunérant ses employés au prix juste et à côté de la livraison et de l’emballage garantis écologiques et responsables, Flore Carlier avait envie de mettre le recyclage au cœur même de son produit. Car aujourd’hui, l’économie circulaire n’est plus une lubie. « La mode durable ne devrait pas être l’exception mais la norme » explique cette diplômée de Solvay.

Des filets de pêche recyclés
Concrètement, comment ça marche ? « Nous ne pouvons évidemment recycler le plastique nous-même, mais nous pouvons travailler avec des partenaires qui ont déjà trouvé la solution » poursuit-elle. Premier acteur de la chaine : Healthy Seas. Cette ONG envoie des plongeurs au fond de l’océan pour récupérer les filets de pêche. Ces déchets plastiques passent ensuite entre les mains d’Econyl, qui transforme les déchets de plastique en un de nylon 100% recyclé. Viennent ensuite la production de tissus et la confection des maillots. 

A l’heure où le Forum économique mondial affirme qu’il y aura plus de plastique dans les différentes mers du globe que de poissons à l’horizon 2050, il est plus que temps d’agir. Une goutte d’eau dans l’océan ? Oui, mais une goutte quand même.
 

Vous aimerez aussi : Actualités
Chérie : "The Hidden secrets of" : les bouquins de voyage écrits par les locaux qui vous feront voyager cet été
"The Hidden secrets of" : les bouquins de voyage écrits par les locaux qui vous feront voyager cet été
Chérie : A faire avec les enfants : un tipi pour camper dans le jardin
A faire avec les enfants : un tipi pour camper dans le jardin
Chérie : Mes Aventures d'Enchanteur : 6 balades-jeux pour s'émerveiller en famille !
Mes Aventures d'Enchanteur : 6 balades-jeux pour s'émerveiller en famille !
Chérie : Cosy chez soi : les plantes à avoir pour égayer son intérieur
Cosy chez soi : les plantes à avoir pour égayer son intérieur
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie : Les moments chéris de Noémie Wolfs
Les moments chéris de Noémie Wolfs
Chérie : Noémie Wolfs - Wake me up
Noémie Wolfs - Wake me up
Chérie : Noémie Wolfs - On the run
Noémie Wolfs - On the run
Chérie : Ibe - Table of fools
Ibe - Table of fools
YOU'RE STILL THE ONE

SHANIA TWAIN


YOU'RE STILL THE ONE

RADIOS