Accueil

Inspirations

Vidéos

Webradios

Photos

Artistes

Pause Musicale

Titres diffusés
ACTUALITÉS
J'ai survécu au Blue Monday Le blues, la mélancolie, le spleen, le cafard, le bourdon, aujourd’hui c’est le Blue Monday, chez Chérie pas question d’avoir le blues, quand on peut en voir de toutes les couleurs.

Je me suis dit que ce serait bien mieux de boire un petit blanc pour me détendre, pour me préparer à la journée la plus déprimante de l'année. Sauf qu’à 9h00 du matin, ce n’était pas trop approprié. Alors je me suis préparé un grand noir accompagnant mon collègue qui se grillait une blonde

Me voilà d’attaque pour faire travailler ma matière grise. Alors bien sûr,  j’ai évité de lire les nouvelles pour ne pas me faire un sang d’encre et attraper des cheveux blancs. 

C’était sans compter sur ma collègue fleur bleue qui est venue m’expliquer son énième chagrin d’amour, après sa nuit blanche où elle voyait rouge. Je lui ai dit : « Mais quitte le ! » Elle m'a répondu de but en blanc : « Mais quand il me prend dans ses bras et qu’il me parle tout bas, je vois la vie en rose. »

J’avais envie de rire jaune devant tant de naïveté, mais je l’ai écoutée aussi longtemps que j’ai pu pour la réconforter. 

Pour me remonter le moral après cet interlude déprimant, j’ai commandé un bon lunch. Comme j’étais dans le rouge, j’ai opté pour un menu bon marché. Mais ils se sont trompés dans ma commande, j’étais vert de rage. J’ai donc mangé sans grande conviction. Il ne me restait plus qu’à attendre le dîner de ce soir cuisiné par belle maman, un vrai cordon bleu, mais qui m’en fait voir des vertes et des pas mûres. Elle m’a demandé ce que j’avais envie de manger, je lui ai dit que je lui laissais carte blanche

Je suis retourné à mon bureau et je me suis dit que ça manquait de plantes pour égayer cet endroit. Mais comme je n’avais pas la main verte, toutes mes orchidées mourraient les unes après les autres. Alors, j’ai regardé quelques vidéos marrantes pour égayer mon après-midi, et j’ai voulu partager ça avec une de mes amies par mail. Mais, je me suis trompée d'adresse... Je l’ai envoyé à mon patron, j’étais rouge de honte. 

Un peu plus tard, j’ai commencé à me sentir mal et une de mes collègue m'a demandé : « Tu te sens bien ? Tu es blanche comme un linge ! » Je pense que je faisais une indigestion à cause de mon repas de midi. J’ai demandé à mon patron de rentrer chez moi. Après tout... Me mettre au fond de mon lit était encore une de mes meilleures options. Il m’a répondu : « Tu as mon feu vert ». J’avais une peur bleue qu’il me parle du mail que je lui avais envoyé par erreur.

Je suis rentré chez moi, prêt à broyer du noir pour le reste de la soirée, mais j’ai mis ma playlist préférée à fond en chantant Purple Rain, Ladies in red, et White is White. 

Je commençais à retrouver des couleurs en m’apercevant que oui, j’avais survécu au Blue Monday. D’ailleurs, pour fêter ça, j’ai ouvert ma meilleure bouteille de rosé. Santé ! 

 

Vous aimerez aussi : Actualités
ACTUALITÉS
Chérie FM : À la découverte de la Casa Clara, la maison où peuvent se reposer les aidants proches
À la découverte de la Casa Clara, la maison où peuvent se reposer les aidants proches
Chérie FM : Apprendre à cuisiner sain, festival des ballons et du conte
Apprendre à cuisiner sain, festival des ballons et du conte
Chérie FM : Le MEDOR du mois : Les barrières du roi
Le MEDOR du mois : Les barrières du roi
Chérie FM : À faire en Belgique : allez au ciné avec votre chien !
À faire en Belgique : allez au ciné avec votre chien !
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie FM : Interview événement : Madonna se confie sur Madame X
Interview événement : Madonna se confie sur Madame X
Chérie FM : Loic Nottet - On fire
Loic Nottet - On fire
Chérie FM : Loic Nottet - Million Eyes
Loic Nottet - Million Eyes
Chérie FM : Loic Nottet - Doctor
Loic Nottet - Doctor
QUE FAIT LA VIE

VANESSA PARADIS


QUE FAIT LA VIE

RADIOS