Accueil

Inspirations

Pause musicale

Concours

Vidéos

Photos

Webradios

Titres diffusés
ACTUALITÉS
La sève de bouleau, notre nouvel allié santé Récoltée à la fin de l’hiver, la sève de bouleau est particulièrement recommandée à chaque changement de saison. Un verre par jour, en forme toujours. Focus sur ses 1001 vertus.


Les Scandinaves en boivent une louche par jour depuis la nuit des temps. Ils en donnent notamment aux bébés qui ne sont pas allaités. La sève de bouleau est de plus en plus prisée en Belgique. Et vu ses propriétés, on aurait tort de s’en priver…  

Un bon moyen détox

Grâce à ses propriétés drainantes, la sève de bouleau favorise l’élimination des déchets accumulés dans l’organisme. Elle réduit l’acide urique, nettoie les organes vitaux tels que le foie et les reins. La sève de bouleau est aussi riche en silicium. Du coup, bye bye les résidus d’aluminium.

Copine minceur

Qui dit capacités drainantes dit aussi action sur la cellulite. La sève de bouleau diminue la rétention d’eau, affine la silhouette, favorise la bonne circulation, diminue le taux de mauvais cholestérol.

Coup de boost

La sève de bouleau, c’est 6 vitamines (A, B, C, D, E et K) et 17 acides aminés. Parmi eux : l’acide glutamique qui agit positivement sur notre sommeil, notre humeur et notre vitalité. Riche en antioxydants, elle permet aussi à la peau de mieux utiliser l’oxygène, la protège contre le stress et améliore sa qualité. Magique parait-il pour les personnes souffrant d’eczéma, de psoriasis ou d’acné…

Une hydratation intense

Certains sportifs en boivent à profusion. Et pour cause : la sève de bouleau est riche en sels minéraux et en oligo-éléments. Conséquences : elle réhydrate l’organisme très rapidement après un effort physique, diminue les douleurs articulaires et aide la récupération. 



SoSève : une sève de bouleau bio wallonne et 100% artisanale

3ème récolte cette année pour Sandrine Malice. Cette belge a commencé à récolter la sève de bouleau en 2016 dans les forêts de Viroinval, protégée de toute pollution. Depuis, sa petite entreprise SoSève commence à être connue à l’international : elle en exporte en France, au Luxembourg et en Suisse. Pour collecter la sève, Sandrine fait un petit trou de 2 centimètres au bas du bouleau. Et c’est le temps qui fait son œuvre. « En fonction de l’arbre, on peut en collecter jusqu’à de 30 litres par jour jusqu’à l’apparition des premières feuilles printanières. »

Une fois la sève récoltée, celle-ci est mise dans de grandes cuves et n’est pas traitée. « Aucune pasteurisation, c’est la lactofermentation qui fait tout. Les sucres naturels contenus dans la sève forment des ferments lactiques. Ceux-ci jouent un grand rôle sur notre flore intestinale et son des excellents probiotiques naturels. Comme le vin, la sève s’améliore avec l’âge. Son goût évolue et ses vertus sont plus puissantes avec le temps ». De quoi s’y mettre maintenant et apprécier le temps qui passe.

Vous aimerez aussi : Actualités
ACTUALITÉS
Chérie : Les beaux jours sont là : voici 2 desserts tout frais, sans kilo ni culpabilité
Les beaux jours sont là : voici 2 desserts tout frais, sans kilo ni culpabilité
Chérie : Des bijoux "made in Belgium", c'est possible !
Des bijoux "made in Belgium", c'est possible !
Chérie : Food, voyage, sport : 5 chaînes YouTube qui font bouger notre quotidien
Food, voyage, sport : 5 chaînes YouTube qui font bouger notre quotidien
Chérie : Chérir la patience : 5 activités pour s'entraîner !
Chérir la patience : 5 activités pour s'entraîner !
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie : Les moments chéris de Noémie Wolfs
Les moments chéris de Noémie Wolfs
Chérie : Noémie Wolfs - Wake me up
Noémie Wolfs - Wake me up
Chérie : Noémie Wolfs - On the run
Noémie Wolfs - On the run
Chérie : Ibe - Table of fools
Ibe - Table of fools
I BELIEVE I CAN FLY

R KELLY


I BELIEVE I CAN FLY

RADIOS