Accueil

Inspirations

Pause musicale

Concours

Vidéos

Photos

Webradios

Titres diffusés
ACTUALITÉS
Sign for my future : « il y a urgence, mais on peut encore agir » Patrons, ONG, médias, citoyens, jeunes, moins jeunes… tous sont invités à signer un mandat climatique d’ici au 25 mai. A la veille des élections, le texte « Sign for my future » atterrira sur la table des présidents de parti. Objectif : mettre la pression pour réclamer une politique climatique forte.


A côté des jeunes qui manifestent tous les jeudis dans plusieurs villes du pays, une coalition inédite a vu le jour cette semaine. Sans couleur politique, elle exhorte les futurs gouvernements à agir concrètement pour contenir le réchauffement climatique à 1,5 C°.

« La dernière génération à pouvoir agir »

« L’urgence est là, mais nous pouvons encore agir » souligne Rebecca Thissen, l’une des porte-paroles de l’initiative. « Nous sommes la première génération à voir les effets du réchauffement de la planète. Mais nous sommes aussi la dernière à pouvoir inverser la vapeur. Je refuse que mes futurs enfants me demandent pourquoi je n’ai rien fait, alors que j’en avais le pouvoir. Et je ne suis pas la seule. »

En l’espace de 4 mois, la coalition Sign for my future espère récolter des dizaines de milliers de signatures. Face à la force du nombre, les femmes et hommes politiques ne pourront plus fermer les yeux. Si ce mandat n’est pas contraignant, il enverra un message fort : agissez, et vite !

Une pétition sur les objectifs, pas sur les moyens

Le symbole de cette campagne est l’empreinte d’un pouce sur un fond blanc. « Car le climat n’a pas de couleur, on voulait axer sur le blanc comme symbole de neutralité et d’espoir » explique Rebecca Thissen. Ni de gauche, ni de droite, ni de centre, ce mouvement ne dit pas aux politiques comment agir et quels sont les moyens à mettre en place (chaque parti ayant son avis sur la question). Par contre, il s’accorde sur 3 objectifs.

1er objectif : adopter une loi sur le climat, après les élections afin que la Belgique soit climatiquement neutre d’ici 2050.

2ème objectif : instaurer un plan d’investissement socialement juste afin d’aider les citoyens et les entreprises à participer à la transition.

Enfin, la coalition Sign for my future réclame un « conseil climat ». Comprenez : un conseil d’experts indépendants qui pourra évaluer la politique menée par nos prochains dirigeants.


C’est un fait : les diverses actions menées ces derniers mois prouvent à quel point toutes les strates de la société veulent mettre le climat au sommet de l’agenda politique. Des Messieurs-et-Mesdames-Tout-le-Monde mais aussi des femmes et hommes de pouvoir. Plus de 100 PDG de grandes entreprises belges sont actuellement ambassadeurs de la campagne Sign for my future. Des grands patrons qui font du profit ? Oui. L’un n’exclut pas l’autre. D’aucuns nous confieront que « faire du durable en étant viable économiquement, ça donne la chance de poursuivre sur cette voie… et cela crée des opportunités ». En trifouillant dans nos syllabi d’univ, on se remémore d’ailleurs les fameux « 3P » du développement durable, à savoir « People, Profit, Planet ». Au final, quel que soit notre âge, notre niveau de pouvoir, notre couleur politique, on est tous dans le même bateau. Si la mer monte, on sera tous inondé. Alors autant éviter le tsunami, tant qu’il en est encore temps.

Envie de signer pour notre avenir et de réclamer une politique climatique forte à nos politiques ? Rendez-vous sur signformyfuture.be 

Crédits photo : Sign for my future 

Envie d'en découvrir plus? On vous invite à lire : 

Vous aimerez aussi : Actualités
ACTUALITÉS
Chérie : Découvrez la teinture végétale par Anne Weis
Découvrez la teinture végétale par Anne Weis
Chérie : Web : 10 app's indispensables à avoir sur son smartphone
Web : 10 app's indispensables à avoir sur son smartphone
Chérie : Les beaux jours sont là : voici 2 desserts tout frais, sans kilo ni culpabilité
Les beaux jours sont là : voici 2 desserts tout frais, sans kilo ni culpabilité
Chérie : Des bijoux "made in Belgium", c'est possible !
Des bijoux "made in Belgium", c'est possible !
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie : Les moments chéris de Noémie Wolfs
Les moments chéris de Noémie Wolfs
Chérie : Noémie Wolfs - Wake me up
Noémie Wolfs - Wake me up
Chérie : Noémie Wolfs - On the run
Noémie Wolfs - On the run
Chérie : Ibe - Table of fools
Ibe - Table of fools
4 MOTS SUR UN PIANO

PATRCK FIORI / JEAN JACQUES GOLDMAN


4 MOTS SUR UN PIANO

RADIOS