Accueil

Inspirations

Vidéos

Webradios

Photos

Artistes

Pause Musicale

Titres diffusés
ACTUALITÉS
« Too good to go », l’application qui lutte contre le gaspillage Saviez-vous qu’il est possible de récupérer, pour presque rien, les invendus de la journée des commerçants proches de chez vous ?

Cette semaine, on a testé pour vous l’application « Too good to go » qui a pour but de lutter contre le gaspillage. Le principe est simple : mettre en relation les commerçants et les citoyens pour liquider, à prix bas, les invendus de la journée.

Le gaspillage, un fléau à grande échelle

Chaque jour, des tonnes de nourriture sont gaspillées en Belgique et à travers le monde. En 2017, on estimait que 88 millions de tonnes étaient jetées chaque année en Europe. Le taux moyen attribué aux Belges est de 345 kilogrammes par an... et par personne.

Selon Too good to go, 8% des émissions de gaz à effet de serre proviennent du gaspillage. Il faut savoir que lorsqu’on jette des aliments à la poubelle, ce sont toutes les ressources qui sont gaspillées : l’eau, les terres cultivables, le travail de l’humain mais aussi l’énergie nécessaire à la production.

Un panier surprise pour presque rien

Selon les investigateurs de Too Good to go, le principe de l’application repose sur un panier surprise composé des invendus du jour des commerçants. Lorsqu’on parle des invendus, il s’agit des produits frais qui ne peuvent être vendus le lendemain : les viennoiseries, les plats du jour, certains fruits ou légumes… En résumé : on ne sait pas ce que l’on reçoit mais on sait d’où cela provient.

Too Good to go : mode d’emploi

La première étape, c’est de télécharger l’application. Elle est gratuite et disponible pour tous les appareils. Ensuite, vous pouvez vous géolocaliser. L’application se chargera de vous donner la liste des commerçants qui se trouvent à proximité. La troisième étape, c’est de choisir le panier qui vous intéresse. Le paiement se fait de manière sécurisée via la plateforme. La dernière étape, c’est de récupérer votre panier à l’heure indiquée chez votre commerçant.

Et les associations dans tout ça ?

Vous vous êtes peut-être demandé pourquoi vendre ce surplus de nourriture alors qu’on pourrait les donner aux associations qui aident les personnes dans le besoin. Dans un article publié sur le blog de l’application, Laetitia Ramé explique Pourquoi les commerçants ne donnent pas tous leurs invendus à des associations ? Lorsque la fin de la journée approche, les commerçants ont deux options : faire des dons ou vendre à moindre coût via des plateformes. Mais faire des dons, ce n’est pas si facile. Les associations sont soumises à des règles très strictes, surtout en matière d’hygiène. Comme l’explique la rédactrice, les associations font face à deux problématiques : les contraintes logistiques et les interdits au don. Dans le premier cas, certaines associations n’ont pas l’opportunité de faire le déplacement pour de si petites quantités. En général, elles manquent de main d’œuvre et donc de temps. Dans le second cas, certains produits sont considérés comme sensibles ; c’est-à-dire qu’ils risqueraient de ne pas survivre au transport ou à l’échange. Par exemple, la viande (non préemballée), le poisson et les produits à base de crème ne peuvent pas être donnés. 

On récapitule ?

Les points positifs de l’appli :

  • On lutte contre le gaspillage alimentaire
  • On obtient de bons produits à moindre coût
  • La géolocalisation permet d’aller chez les commerçants de son quartier

Les points négatifs :

  • On ne sait jamais réellement ce que contiennent les paniers
  • Les heures de retrait sont parfois tardives
  • Le nombre de paniers disponibles est limité.


Vous aimerez aussi : Actualités
ACTUALITÉS
Chérie FM : La sève de bouleau, notre nouvel allié santé
La sève de bouleau, notre nouvel allié santé
Chérie FM : Un massage pour libérer notre cœur et les mémoires qui s’y impriment
Un massage pour libérer notre cœur et les mémoires qui s’y impriment
Chérie FM : Ode au sommeil
Ode au sommeil
Chérie FM : Les mamans devraient sortir avec leurs copines deux fois par semaine
Les mamans devraient sortir avec leurs copines deux fois par semaine
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie FM : Chérie Expérience : Choco Story Bruxelles
Chérie Expérience : Choco Story Bruxelles
Chérie FM : Clara Luciani - Adopte un mec
Clara Luciani - Adopte un mec
Chérie FM : M - Le fil conducteur de cet album ?
M - Le fil conducteur de cet album ?
Chérie FM : M - Superchérie
M - Superchérie
HAPPIEST MAN ON EARTH

BROKEN BACK


HAPPIEST MAN ON EARTH

RADIOS