Accueil

Inspirations

Pause musicale

Concours

Vidéos

Photos

Webradios

Titres diffusés
ACTUALITÉS
Une haie « Biodiversité admise » Au départ la haie est destinée à protéger notre intimité, à se « cacher » du voisinage et on utilisait pour ce faire presque exclusivement des conifères. Mais tout évolue…

Au revoir les conifères !

Les thuyas (Thuya plicata) et les lauriers-cerises (Prunus laurocerasus) ont trôné fièrement autour de nos jardins pendant de longues années. De véritables murs verts dénués d’intérêt pour la biodiversité et nocifs pour les sols (assèchement, acidification…). Heureusement, la prise de conscience écologique a fait du chemin et à l’heure actuelle nos haies sont de plus en plus composées d’essences indigènes intéressantes comme le cornouiller mâle et cornouiller sanguin, le noisetier, l’érable champêtre, le fusain d’Europe, le sureau, le troène commun, le hêtre et le charme pour ne citer qu’eux. 

Évitons les conflits de voisinage

L’implantation d’une haie en bordure de propriété doit respecter certaines normes urbanistiques afin d’éviter les pénibles problèmes entre voisins. Ainsi, si votre haie ne dépasse pas 2 m de hauteur vous pouvez la planter à 50 cm de la limite de la propriété, au-delà de 2 m elle sera obligatoirement plantée à min. 2 m de la limite de la propriété. Autant le savoir !

Vous souhaitez une haie plus défensive?  Adoptez alors l’aubépine à un ou à deux styles et le prunellier, des espèces bien connues pour leurs «piquants» . À noter que si vous recherchez des plantes à feuillage persistant vous pouvez insérer dans votre haie du houx ou de l’if sans oublier que le charme et le hêtre ont un feuillage marcescent (les feuilles séchées restent sur l’arbre pendant la mauvaise saison). 

Feuilles mais aussi fleurs et fruits

Si les feuilles peuvent être, et sont, décoratives, la présence d’une floraison suivie d’une fructification est un plus certain pour ces haies vivantes. Le feuillage dense servira de refuge et de nidification pour les oiseaux. La floraison intéressera les insectes butineurs tandis que la fructification permettra à nombre de membres de la gent ailée de se nourrir en fin de saison, voire en hiver. Quelques espèces végétales qui combinent ces trois qualités ? Le cornouiller mâle (Cornus mas) avec sa floraison jaune de fin d’hiver et ses cornouilles mûres en automne, le sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia) aux fleurs attirant abeilles et bourdons et aux fruits adorés notamment par les merles et les grives, le prunellier et ses fruits qui permettent la confection d’une délicieuse liqueur (La Confrérie du Purnalet de La Rocheen-Ardenne met en valeur ce sublime breuvage). 


Vous aimerez aussi : Actualités
ACTUALITÉS
Chérie : Belgique insolite : 3 activités à tester cet été
Belgique insolite : 3 activités à tester cet été
Chérie : 5 trucs anti-stress auxquels on n’avait jamais pensé
5 trucs anti-stress auxquels on n’avait jamais pensé
Chérie : Os'mose, Etincelle et Solumob : 3 associations qui rendent le monde meilleur
Os'mose, Etincelle et Solumob : 3 associations qui rendent le monde meilleur
Chérie : Bruxellois, transformez votre rue en "Espace de jeux" pour cet été
Bruxellois, transformez votre rue en "Espace de jeux" pour cet été
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie : Les moments chéris de Noémie Wolfs
Les moments chéris de Noémie Wolfs
Chérie : Noémie Wolfs - Wake me up
Noémie Wolfs - Wake me up
Chérie : Noémie Wolfs - On the run
Noémie Wolfs - On the run
Chérie : Ibe - Table of fools
Ibe - Table of fools
A THOUSAND MILES

VANESSA CARLTON


A THOUSAND MILES

RADIOS