Accueil

Inspirations

Vidéos

Webradios

Photos

Artistes

Pause Musicale

Titres diffusés
ACTUALITÉS
Vous aimez le gingembre ? Cette variété va vous étonner ! Quand on pense cuisine asiatique, on pense immanquablement au gingembre, Zingiber pour les amoureux de botanique, qui compte près de 150 espèces en provenance pour la plupart des régions chaudes d’Asie. Totalement impossible à cultiver chez nous où le gel est bien présent durant la période hivernale ? Impossible vraiment ? Non !

Il existe une espèce qui pousse dans quelques régions montagneuses d’Asie, là où le froid peut être très vif : le Zingiber mioga ou gingembre japonais.

Une plante très peu connue

Bien vivace, le Zingiber mioga supporte des températures de -18°C (et même un peu moins). La plante démarre d’un rhizome et développe de grandes feuilles vertes lancéolées, opposées avec une nervure centrale très marquée. Lorsqu’on froisse délicatement les feuilles, elle exhale un léger et agréable parfum.

"Ce sont les boutons floraux de ce gingembre qui sont consommés"

Ce gingembre rustique fleurit très longtemps, de juin à novembre. La floraison est particulière puisque les épis écailleux apparaissent non pas sur des tiges mais au pied de la plante, au ras du sol. Entre les écailles apparaissent de petites fleurs tubulaires jaune clair mais bien lumineuses. Pas de formation de « fruits » chez le Zingiber mioga étant donné qu’il est stérile. Au maximum de son développement, la plante culmine à un mètre de hauteur.

Réussir la culture du gingembre rustique…

S’il supporte bien la mi-ombre, il est préférable d’installer votre pied de gingembre japonais au soleil mais en évitant absolument les emplacements « cuisants » comme un mur plein sud. Afin de laisser les plantes se développer librement, on espacera les pieds d’une soixantaine de centimètres. Comme la plante démarre à partir d’un rhizome, on veillera à ce que le sol soit finement travaillé avant la plantation afin de ne pas entraver le développement de celui-ci. Tous les cailloux doivent être éliminés bien évidemment et la poche de plantation emplie d’un terreau de qualité. Chaque rhizome doit être recouvert de 6 cm de ce même terreau. Durant la belle saison, le substrat doit rester constamment humide mais jamais détrempé. Comme pour la plupart des plantes du jardin, et afin d’éviter un gaspillage d’eau, il est bon de pailler la base des Zingiber.

En hiver une bonne humidité est nécessaire étant donné que les rhizomes du gingembre japonais ne supportent pas du tout la sécheresse. En cas de gelées vraiment sévères (inférieures à -18°C), il est prudent de couvrir les souches avec un épais manteau de paille ou de feuilles mortes. Le Zingiber mioga n’est jamais malade et très peu de ravageurs s’attaquent à lui. Les seules petites bestioles à surveiller sont les limaces et les escargots notamment au printemps quand apparaissent les nouvelles pousses. La multiplication, très simple, se fait par division des rhizomes en veillant à ce que chaque portion de rhizomes porte au moins un bourgeon. Ce travail s’effectue au début du printemps.

Bon appétit !

Encore une bien agréable surprise puisque ce gingembre peut se consommer, du moins les boutons floraux. Au fur et à mesure de leur apparition, on les cueille pour les utiliser comme condiment frais dans les recettes typiquement asiatiques, à base de porc ou de poulet. Pour un maximum de saveur, il est conseillé de les couper en fines lamelles qu’on incorporera à la préparation culinaire en fin de cuisson.


Marc Knaepen, collaborateur de la revue  « L’esprit Jardin » 

Plus d'informations sur Bio Info et dans leur magazine. 

Vous aimerez aussi : Actualités
ACTUALITÉS
Chérie FM : Camptoo, quand louer un van et partir à l’aventure devient facile…
Camptoo, quand louer un van et partir à l’aventure devient facile…
Chérie FM : À la découverte de la Casa Clara, la maison où peuvent se reposer les aidants proches
À la découverte de la Casa Clara, la maison où peuvent se reposer les aidants proches
Chérie FM : Apprendre à cuisiner sain, festival des ballons et du conte
Apprendre à cuisiner sain, festival des ballons et du conte
Chérie FM : Le MEDOR du mois : Les barrières du roi
Le MEDOR du mois : Les barrières du roi
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie FM : Interview événement : Madonna se confie sur Madame X
Interview événement : Madonna se confie sur Madame X
Chérie FM : Loic Nottet - On fire
Loic Nottet - On fire
Chérie FM : Loic Nottet - Million Eyes
Loic Nottet - Million Eyes
Chérie FM : Loic Nottet - Doctor
Loic Nottet - Doctor
LOCA

SHAKIRA FEAT DIZZEE RASCAL


LOCA

RADIOS