Accueil

Inspirations

Vidéos

Webradios

Photos

Artistes

Pause Musicale

Titres diffusés
ACTUALITÉS
Vous êtes fantastique ! Dans « Vous êtes fantastique », Jean-Charles della Faille, ancien grand de la pub explique pourquoi la question qu’on doit se poser n’est pas « qu’est-ce que je fais » mais « pourquoi je le fais ».

10 ans après avoir commencé à travailler pour de grandes marques belges et internationales, cet enfant prodige de la pub est diagnostiqué de burn-out. Jean-Charles della Faille est épuisé… mais se rend surtout compte que son métier ne lui permet pas de donner un sens à sa vie. En vient alors une réflexion qui va tout changer. Rencontre.


Alors comme ça, on est tous fantastique ?
Oui ! Mais on ne le sait pas tous. 


Ça veut dire qu’on a tous un talent ?
On a tous un talent mais on ne s’en rend pas toujours compte car on est mis dans des cases qui nous empêchent parfois d’exploiter ce talent. Ce talent vient de nos valeurs profondes. Le talent, c’est la valeur qui anime ce qu’on fait… ce pour quoi on fait les choses.


Vous parlez de talent… est-ce qu’on peut aussi parler de don ? 
Non, c’est différent. Le don, c’est par exemple cet enfant qui a toujours aimé faire le pitre en famille à Noël, cet enfant qui a toujours aimé parler en public. J’ai travaillé 10 ans dans la pub… et je pense que je me suis exprimé devant une foule 2 fois, grand max. Or, parler en public, c’est un don que j’ai depuis tout petit. Mais la case dans laquelle j’étais enfermé m’empêchait d’exploiter ce don. Depuis quelques années, je ne compte plus combien de fois je m’adresse à un public lors de conférences : car elles font sens pour moi et que ma valeur première, c’est d’inspirer le monde, j’arrive enfin à exploiter mon talent. Le don, c’est quelque chose d’inné. Le talent, c’est exploiter ce don en fonction des valeurs qui nous sont chères. Ce n’est donc pas d’office, ce qu’on sait faire.

Oui et à côté de ça, il y a aussi les compétences… 
On peut prendre l’exemple de Céline Dion. Elle a sans doute toujours chanté sous sa douche. Mais pour arriver à faire un show devant 10.000 personnes à Las Vegas, elle a acquis des compétences : comment maitriser sa voix, comment respirer, comment bouger…  Mais ce qui nous tire vers le haut avant tout, ce sont les valeurs qui nous poussent à acquérir une compétence.


Ce mot : « valeur », vous le chérissez visiblement… 
Oui car nos valeurs, on peut les exploiter de 1000 façons différentes. Et on est prêt à faire des sacrifices pour les respecter. A priori, pour les valeurs, on est tous d’accord. Si je demande : « Pour qui est-ce que l’éthique est importante ? Tout le monde va lever sa main. Mais après si je demande : « qui a un smartphone en poche ? » Tout le monde lèvera sa main aussi… et pourtant, il y a des enfants qui meurent en Afrique pour les fabriquer. Du coup, ok, l’éthique, c’est important pour vous. Mais cela ne fait peut-être pas partie de votre « top 5 des valeurs » pour lesquelles vous seriez prêt à faire des sacrifices. 


C’est pour ça qu’il est important d’hiérarchiser ses valeurs…
C’est la condition pour être aligné. Si je prends mon exemple : une de mes valeurs les plus chères, c’est la bienveillance. Je veux être bienveillant avec les gens, mais j’exige qu’ils soient bienveillants avec moi. Je n’accepte plus jamais de travailler avec un client malveillant, sinon je sais que ça se passera mal. Je ne serai pas bon avec lui, il me le dira – à juste titre – et en plus il me le dira de façon malveillante. Du coup, on rentrera dans un cercle vicieux. Et moi, je cherche tout l’inverse. Avoir du respect pour ses valeurs, c’est automatiquement rentrer dans un cercle vertueux.




Quand on parle de nos valeurs principales, on en choisit combien ?
Je dis 5, mais ça peut être 3, 4, 6. L’idée c’est qu’il doit y avoir une valeur qui est votre finalité, qui prime sur toutes les autres. Et cette valeur, il y a moyen de l’exploiter tous les jours, dans tout ce qu’on fait. 

Si on entame justement notre « quête de valeurs », on passe par quelles étapes ?
Première chose à faire : passer du rationnel à l’émotionnel. Concrètement, vous vous demandez ce que vous avez déjà fait dans votre vie. Au niveau pro et au niveau privé : les scouts, l’implication dans une assoc’, un cours de musique… Vous vous demandez ensuite quels étaient les moments où vous vous sentiez dans un moment de réussite personnelle, pas pour les autres. Ce moment où vous êtes dit : « là, je suis à ma place ». Votre mission de vie, ce n’est pas quelque chose de rationnel. C’est prendre une valeur et la verbaliser. Donc à faire : trouver votre « why ». Si on est en pleine réflexion professionnelle, on n’est pas forcément obligé de changer de carrière… Mais on peut simplement se demander ce qui redonnerait du sens à notre carrière, en déplaçant le curseur.

Dans une société où on nous dit tout le temps que personne n’est irremplaçable… c’est peut-être ce « why » qui va nous sauver…
Vous êtes totalement remplaçable si on vous a mis dans une case, si vous faites un truc que vous n’aimez pas et qui ne nourrit pas vos valeurs : parce que vous ne le ferez pas super bien. Mais imaginez maintenant que vous mettiez vos dons et compétences au service de vos valeurs : les gens vont se rendre compte que vous êtes irremplaçable. Le meilleur exemple, c’est Steve Jobs. Viré de sa boite, on l’a rappelé 12 ans après. Il était à sa place : aligné entre ses dons, ses compétences et ses valeurs. Une fois qu’on en a conscience, on sait ce qu’on peut apporter au monde. Et c’est là où on est fort : car on est à notre place.

Pour se procurer le premier livre, c'est par ici


Bon ben, y’a plus qu’à…
Pour tenter de remporter le bouquin de Jean-Charles della Faille, répondez à cette petite question ! 

Connectez-vous
Vous devez être connecté pour répondre à ce sondage !
Vous aimerez aussi : Actualités
ACTUALITÉS
Chérie FM : Nos conseils pour un "Slow Christmas"
Nos conseils pour un "Slow Christmas"
Chérie FM : 7 choses incroyables sur les animaux tirées de la série documentaire Life
7 choses incroyables sur les animaux tirées de la série documentaire Life
Chérie FM : Remportez "Ce soir, on sort..." de Patrick Bruel
Remportez "Ce soir, on sort..." de Patrick Bruel
Chérie FM : Chérie vous offre le dessert pour le réveillon !
Chérie vous offre le dessert pour le réveillon !
Vous aimerez aussi : Vidéos
Chérie FM : Mustii - Interview "Si tu étais..."
Mustii - Interview "Si tu étais..."
Chérie FM : Grandgeorge - Interview "Si tu étais..."
Grandgeorge - Interview "Si tu étais..."
Chérie FM : Novastar - Holly
Novastar - Holly
Chérie FM : Charlie Winston - The week-end
Charlie Winston - The week-end
LA ROBE ET L'ÉCHELLE

FRANCIS CABREL


LA ROBE ET L'ÉCHELLE

RADIOS